"Nous avons besoin de renfort", notamment dans les Ehpad, alerte Véran

·1 min de lecture

"Je fais un appel, notamment dans les Ehpad nous avons besoin de renfort", a déclaré dimanche le ministre de la Santé Olivier Véran appelant les soignants à venir combler les "postes ouverts, les postes financés, qui ne sont pas pourvus".

 

>> EN DIRECT Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 27 septembre

"Nous avons des postes financés qui ne sont pas pourvus"

"Il y a plusieurs centaines de milliers d'infirmières diplômées qui n'exerçaient plus dans notre pays parce que le métier n'était pas assez attractif. Le Ségur de la Santé, c'est une augmentation de l'attractivité, une augmentation de la reconnaissance sociale et financière", a assuré Olivier Véran au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Faisant allusion à la hausse minimum de salaire de 183 euros net pour l'ensemble des personnels hospitaliers paramédicaux (infirmiers, aides-soignants) et non-médiaux (agents techniques et administratifs) actée par les "accords de Ségur", le ministre a assuré que "l'hôpital est attractif".

"Je fais un appel, notamment dans les Ehpad nous avons besoin de renfort. Nous avons des postes ouverts, des postes financés qui ne sont pas pourvus", a-t-il ajouté.

"Empêcher les gens d'aller en réanimation, il est là l'enjeu"

Interrogé sur le nombre de lits disponibles en réanimation face à l'épidémie de coronavirus, le ministre a assuré qu'"on ne pouvait pas construire des unités de réanimation du jour au lendemain pour accueillir 5.000 malades", mettant plutôt en avant que l'hôpit...


Lire la suite sur Europe1