"Nous avons besoin d'une économie de guerre", selon le patron de l'ONU Antonio Guterres

·1 min de lecture

A l'ouverture de l'Assemblée mondiale de la Santé, lundi 24 mai, Antonio Guterres a appelé à entrer dans "une économie de guerre" au moment où l'Inde devient le troisième pays à franchir le seuil des 300.000 morts. "Nous sommes en guerre contre un virus. Nous avons besoin de la logique et de l'urgence d'une économie de guerre", a déclaré Antonio Guterres devant la réunion annuelle des membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) prévue en ligne jusqu'au 1er juin à Genève.

Le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a pour sa part souhaité que 10% des habitants de chaque pays soient vaccinés d'ici septembre, déplorant qu'un "petit groupe de pays" accapare les vaccins. La pandémie, aux origines toujours questionnées, a fait officiellement plus de 3,45 millions de morts dans le monde, un chiffre qui pourrait aller selon l'OMS jusqu'à "environ 6 à 8 millions" de décès directs et indirects. Et "quelque 500 millions d'emplois ont été détruits; des milliers de milliards de dollars ont été soustraits des bilans d'entreprises", a souligné Antonio Guterres. "Les plus vulnérables sont ceux qui souffrent le plus, et je crains que ce soit loin d'être terminé".

>> A lire aussi - Vaccination contre le Covid-19 : le FMI dévoile un plan colossal pour mettre un terme à la pandémie

Le chef de l'ONU a demandé au G20 d'installer un groupe de travail des acteurs clés pour les vaccins, avertissant que de nouvelles flambées pourraient "ralentir la reprise économique mondiale" si le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chypre ouvre une enquête après le décès d'une Britannique vaccinée avec AstraZeneca
Une danse contre un vaccin, la surprenante offre d'un club de strip-tease de Vegas
Covid-19 : le variant ne sera bientôt plus précisé dans les résultats des PCR
Covid-19 : de rares problèmes cardiaques observés chez des adolescents vaccinés
La liste de pays autorisés à entrer dans l'UE sans restrictions bientôt dévoilée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles