"Nous avons été malins, réactifs et solidaires" : les finalistes du prix Business with Attitude relèvent le défi de la crise

Sofiane Zaizoune

, fondatrice de NomadPlay.

/ Florent Drillon / Photo presse

Elles ont entrepris dans l'agriculture, la mode, la santé ou encore la musique. Comment les cinq finalistes du prix Business with Attitude - Madame Figaro 2020 font-elles face à la crise du Covid-19 ? Résilientes et réactives, elles tiennent bon et s'engagent dans ce calendrier perturbé.

Peu importe leur domaine d'activité, elles ont été touchées, chacune à leur manière. Comme tous les entrepreneurs français, les cinq finalistes de la 4e édition du prix Business with Attitude - Madame Figaro , organisé avec le soutien du groupe La Poste, font face à l'épidémie de Covid-19 et à la crise économique qu'elle a provoqué. Il a d'abord fallu organiser le télétravail et protéger les salariés. Ensuite, très vite, est venue l'autre exigence : participer à l'effort collectif. Mobiliser leur savoir-faire pour se rendre utile. Les unes ont proposé leur service gratuitement. Une autre s'est démenée pour tenir la cadence et proposer des produits frais aux habitants de zones rurales, face à une demande en hausse. Une troisième a pu valoriser les usines textiles françaises, bien souvent engagées dans la bataille, elles aussi. Nos cinq ont en commun leur agilité, leur réactivité et leur détermination à être à la hauteur des événements. Et à défendre, au passage, une certaine idée de l'entrepreneure.

Pauline d'Orgeval, Deuxiemeavis.fr

Sa plateforme permet aux patients souffrant d'un problème de santé sérieux de solliciter un expert de leur pathologie. Celui-ci rend un avis sur dossier sous sept jours pour aider à choisir le traitement ou l'opération adaptée.

Madame Figaro. - Quel est votre rôle pendant la crise ?
Beaucoup de consultations spécialisées ont dû être repoussées en raison de l'épidémie. De nombreux médecins experts ont donc demandé à être référencés sur notre site pour suivre leurs patients. Beaucoup de malades, autrefois méfiants envers la télémédecine, ont pris conscience (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Réouverture des écoles : la carrière des mères actives sous pression
Frichti, TagWalk, Joone... Qui sont les 10 femmes digitales de l'année ?
"Il est hors de question de sacrifier nos salariés" : comment ces chefs d'entreprise affrontent la crise du coronavirus
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Madame