En avoir conscience, en parler... Comment se préparer à la vieillesse de ses parents

© Pixabay

Si on peut avoir du mal à se voir vieillir, c'est encore plus compliqué de prendre conscience de la vieillesse de ses parents. Depuis toujours, nos parents sont des figures de forces et de modèles, mais arrive un stade où les rôles s'inversent et le temps les rattrape. Une situation difficile à accepter mais aussi à anticiper, car se rendre compte de la vieillesse de ses parents signifie aussi commencer à réorganiser les vies de chacun.

Dans Bienfait pour vous sur Europe 1, Hélène Rossinot, médecin et autrice du livre Être présent pour ses parents paru aux Éditions de l'Observatoire révèle comment on peut se préparer à l'avancée en âge de nos pères et mères.

La première étape, accepter la vieillesse de ses parents

Le premier pas, c'est prendre conscience de l'âge de nos parents. "Ça peut arriver très honnêtement à n'importe quel âge, parce que ça dépend de sa situation et de la situation de vos parents", explique la docteure Hélène Rossinot sur l'antenne d'Europe 1. Certaines personnes peuvent se sentir vieilles à 60 ans, d'autres pas avant 80 ans. "Des fois, il y a un accident tout bête qui arrive. Et là, d'un coup, vous vous rendez compte qu'ils n'ont plus 20 ans. Et puis, dans le cas où il y a un diagnostic ou une maladie chronique, là vous avez cette idée beaucoup plus tôt, malheureusement", précise la médecin.

>> LIRE AUSSI - Comment des familles d’accueil prennent en charge des personnes âgées

Dans tous les cas de figure, le danger est de faire l'autruche, de se...


Lire la suite sur Europe1