Avoir un chien protégerait les enfants de l'eczéma, selon ces chercheurs

Unsplash

Les chiens sont bons pour le moral mais aussi pour la santé humaine. Ils préviennent de plusieurs infections, comme l'ont démontré plusieurs études. Une nouvelle recherche publiée en octobre dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology et relayée par Doctissimo montre que la présence de cet animal pendant la grossesse et la première année de vie de l'enfant a "un effet protecteur significatif sur le développement précoce de l'eczéma à l'âge de 2 ans".

Les scientifiques à l'origine de l'étude ont sélectionné 789 enfants de moins de deux ans qui vivaient avec un chien. Ils les ont suivi jusqu'à leur dix ans, et ont réparti les sujets en fonction de l'apparition d'eczéma. Quatre groupes ont été formés : ceux qui n'ont pas eu la maladie, ceux qui ont eu de l'eczéma à deux ans mais guéri à 10 ans, ceux qui l’ont eu à l’âge de deux ans et qui a persisté et enfin, les enfants qui l’ont développé à partir de 10 ans. En parallèle, les auteurs ont notamment demandé aux participants à travers un questionnaire, si le chien vivait le plus souvent à l'intérieur du domicile, pendant la grossesse et la première année de vie de l’enfant. Ce qui était le cas pour 26% des volontaires.

Résultat : les enfants dont les mères avaient la compagnie d'un chien lors de leur grossesse et au cours de leur première année du bébé avaient un risque significativement plus faible de développer de l'eczéma à l'âge de deux ans. "Cliniquement, nos résultats suggèrent que l'exposition prénatale du chien pourrait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les pires aliments qui font grimper le cholestérol
Le congé paternité réduit le risque de dépression post-partum chez les pères
Du mal à vous contrôler face à un paquet de chips ? La faute à la génétique !
Flore intestinal : voici les 6 qualités de pains meilleurs pour les intestins
Comment arrêter de fumer rapidement et facilement ?