Avoir un animal de compagnie protégerait votre cerveau de la vieillesse

On ne compte plus les études qui prouvent que les animaux nous font du bien. Ils nous aident à avoir un meilleur moral, à nous protéger des maladies de peau mais aussi… à préserver notre cerveau des déclins liés à l’âge. Relayée le 9 janvier par Science Alert, une étude publiée en août 2022 par la revue The Journal of Aging and Health montre que posséder un animal de compagnie peut préserver la mémoire et les capacités cognitives des personnes de plus de 65 ans.

La recherche, effectuée par une équipe de l'Université du Michigan aux Etats-Unis, s’est portée sur une enquête menée entre 2010 à 2016. Les chercheurs ont interrogé plus de 20 000 adultes de plus de 50 ans, dont près de la moitié avait un animal en 2012. Parmi eux, 19 % avaient des animaux de compagnie depuis 1 à 5 ans et 28 % en avaient depuis plus de 5 ans.

Les volontaires ont été soumis à des tests cognitifs dont un exercice qui consistait à se rappeler d’une liste de 10 noms et la réalisation d’un test de soustraction ainsi que d’un comptage à rebours.

Les auteurs se sont rendu compte, au vu des résultats de ces tests, que les personnes de plus de 65 ans qui vivaient avec un animal depuis plus de cinq ans avaient de meilleurs scores cognitifs au fil du temps que ceux qui possédaient un animal depuis moins de 5 ans et ceux sans animaux. Cette association était la plus forte pour les tests de mémoire des mots.

“La possession d'un animal de compagnie représente un aspect important mais peu étudié du mode de vie et de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi les chiens mangent-ils de l’herbe ?
L'histoire mensongère de Günther VI, élu l’animal le plus riche au monde
Quelles sont les races de chiens les plus gentilles ?
Quelles sont les races de chats les plus câlines ?
Quelles sont les races de chiens les plus faciles à dresser ?