Les avocats continuent de s'opposer à la réforme des retraites

Les avocats craignent toujours la mise en place la réforme des retraites proposée par le gouvernement. Avocate au barreau de Marseille (Bouches-du-Rhône), Me Jennifer Attanasio pourrait voir ses cotisations doubler. "C'est 400 euros par mois en moins suite à la fin de ma carrière et à la retraite, je toucherai 400 euros de moins également", s'inquiète-t-elle. La mobilisation reste intense Depuis janvier, les manifestations se multiplient dans plusieurs villes françaises comme à Bordeaux (Gironde) vendredi 7 février ou à Mazamet (Tarne). Une banderole a même été déployée durant un match de football à Marseille (Bouches-du-Rhône) mais les avocats ne se sentent toujours écoutés. "On a l'impression que ce n'est aucun résultat depuis un mois et on se dit 'où est-ce qui veulent en venir ?'", s'exaspère Me Pierre Bruno. "Je suis très inquiet."