Avocate poignardée : des bijoux retrouvés chez les suspects

Un sac à main et des bijoux appartenant à l'avocate poignardée fin novembre dans son cabinet à Marseille ont été retrouvés au domicile des suspects interpellés mercredi, a-t-on appris jeudi 13 décembre de source proche de l'enquête confirmant une information de La Provence. Cette découverte n'implique pas forcement que le vol soit le mobile du crime, a précisé la même source.

Un père et ses deux fils étaient toujours en garde à vue jeudi matin dans les locaux de la police judiciaire marseillaise. Des perquisitions ont été effectuées pendant plusieurs heures mercredi dans la matinée au domicile des trois hommes, en leur présence, dans la cité tranquille de La Maurelette, dans le 15e arrondissement de Marseille (quartiers nord).

La garde à vue prolongée jusqu'à vendredi ?

La garde à vue du père, 53 ans, et de ses deux enfants âgés entre 25 et 28 ans, sans profession, peut durer jusqu'à vendredi matin.

L'avocate de 66 ans avait été retrouvée par son associé, mortellement poignardée dans son cabinet de la rue Saint-Ferréol, tout près du Vieux-Port. Une information judiciaire a été ouverte lundi "du chef d'homicide volontaire en concomitance avec le crime de vol avec arme".

Ce drame avait suscité une vive émotion parmi les avocats et dans le milieu judiciaire. Des rassemblements ont eu lieu à Marseille, et une minute de silence a été observée le 4 décembre à l'ouverture de chaque audience par tous les avocats de France en hommage à leur consoeur.



Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Avocate poignardée : des bijoux retrouvés chez les suspects
Un père et ses deux fils arrêtés
Marseille : une avocate retrouvée la gorge tranchée
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.