Avocat, parlementaire: qui était Denys Monastyrsky, le ministre de l'Intérieur tué dans un crash?

Denys Monarstyrsky, dans son bureau de ministre de l'Intérieur.  - Sergei Supinksy
Denys Monarstyrsky, dans son bureau de ministre de l'Intérieur. - Sergei Supinksy

Le crash d'un hélicoptère près de la ville de Brovary, à l'est de Kiev, a fait au moins 14 morts ce mercredi d'après le dernier bilan formulé par les autorités ukrainiennes. Parmi ces victimes, on déplore un enfant mais aussi trois hauts dignitaires de l'Etat: le secrétaire du ministère de l'Intérieur, le premier adjoint au ministre, et le ministre de l'Intérieur lui-même, Denys Monastyrsky. Les trois hommes se rendaient sur le front tenu contre l'ennemi russe.

Tandis que Volodymyr Zelensky a diligenté une enquête pour faire la lumière sur la nature de ce drame, BFMTV.com s'est penché sur la personnalité et l'itinéraire politique du ministre de l'Intérieur défunt.

Un avocat au CV très rempli

Denys Monastyrsky était âgé de 42 ans. Il était en effet né en 1980 à Khmelnitski, dans l'ouest du pays. C'est d'ailleurs dans cette ville qui comptait 264.988 habitants avant la guerre qu'il a accompli l'essentiel de ses études: Denys Monastyrsky était avocat de formation - il avait même décroché un doctorat en droit - et a commencé à plaider en 2007 selon un portrait dressé par une agence d'information ukrainienne.

Selon cette notice biographique, il a exercé dans les cabinets Hillmont Partners, Global Ties KC, Legal Consulting LLC. Parallèlement à cette carrière professionnelle remplie, il était marié et père de deux garçons, précise Le Figaro.

Entré il y a peu en politique

Son entrée en politique a été relativement tardive. Et d'abord discrète: Denys Monastyrsky y a fait ses premiers pas en 2014 en tant que collaborateur du député Anton Heraschenko - qui sera pendant quelques semaines son vice-ministre de l'Intérieur à sa propre nomination en 2021.

En 2019, c'est à son tour d'être élu député à la Rada, sous la bannière de "Serviteur du peuple", le mouvement largement inclassable de Volodymyr Zelensky et qui tire d'ailleurs son nom de la série qui a assis la célébrité de ce dernier.

"Sacrifice"

Enfin, il a été propulsé ministre de l'Intérieur le 16 juillet 2021. Prenant ses fonctions, il avait évoqué sa charge avec gravité selon cette déclaration notée à l'époque par l'agence de presse ukrainienne Interfax:

"Je peux vous dire que répondre 'oui' à la proposition du président de me confier la direction du ministère de l'Intérieur a été la décision la plus difficile de ma vie". Il disait alors "mesurer l'ampleur du sacrifice à accomplir".

C'était toutefois avant la guerre, et 18 mois avant sa mort.

Article original publié sur BFMTV.com