Avignon: le lancer d'enfants interdit dans une école primaire

Alix Coutures
·Journaliste
·1 min de lecture
Aucun élève n'a été blessé d'après la directrice de l'école (Photo d'illustration) (Photo: PATRICK HERTZOG / AFP)
Aucun élève n'a été blessé d'après la directrice de l'école (Photo d'illustration) (Photo: PATRICK HERTZOG / AFP)

INSOLITE- “Des parents d’élèves qui arrivaient après la sonnerie jetaient littéralement leurs enfants” par dessus le portail, a raconté Sanaa Meziane, directrice de l’école primaire de la Trillade, avenue des Sources, à Avignon, au journal La Provence. Ce lundi 9 novembre, l’établissement a donc interdit cette pratique.

Depuis la mi-septembre, l’école primaire avait affiché des dessins informatifs à ce sujet à côté de son portail. “Quand je suis au retard, je reviens à 10 heures, ou 15 heures”, ou “je ne lance pas mes enfants par dessus le portail!”, peut-on notamment y lire.

La nouvelle a beaucoup fait réagir sur le réseau social Twitter.

S’il n’y a plus de lancer d’écoliers retardataires par dessus la grille, la directrice de l’école n’a pas souhaité retirer les affiches. “On les laisse comme une piqûre de rappel, a-t-elle expliqué à La Provence. Ce n’est pas arrivé tant de fois que ça, mais pour le peu que c’est arrivé, on a préféré prendre les devants”.

Cette dernière s’est d’ailleurs montrée rassurante: aucun élève n’a été blessé lors des lancers d’écoliers.

À voir également sur Le HuffPost: Le masque dès 6 ans? C’est mieux que la fermeture des écoles pour ces parents

LIRE AUSSI:

L'école, un nid à Covid-19? Pourquoi nous n'avons toujours pas la réponse

Covid-19: une "grève sanitaire" pour un protocole renforcé

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.