Aviation privée : la France, deuxième plus gros pollueur d’Europe

Aviation privée : la France, deuxième plus gros pollueur d’Europe (Crédit : Getty Images)
Aviation privée : la France, deuxième plus gros pollueur d’Europe (Crédit : Getty Images)

Une étude l’affirme : la France est le deuxième plus gros pollueur d’Europe dans l’aviation privée derrière le Royaume-Uni.

Les jets privés n’en finissent plus de faire parler d’eux. Pointés du doigt pour leur empreinte carbone désastreuse pour la planète, ils ont pourtant la cote à tel point que les vols en jet privé ont bondi de 30% cet été en Europe et de 43% dans les aéroports parisiens par rapport à 2019, dernière année de référence. Mais ce boom ne plaît pas à tous. Inspirés des États-Unis, plusieurs comptes ("L’avion de Bernard", "I Fly Bernard") publient en ligne les trajets en jets privés des milliardaires français pour mettre en exergue les habitudes climaticides de certains privilégiés.

Les jets privés, la polémique de l’été... et de l'automne ?

Face à cette polémique, de nombreuses voix s'élèvent pour demander la fin de l'abondance dans les airs. Julien Bayou, secrétaire national des Verts, a annoncé dans Libération vouloir déposer une proposition de loi à l’automne visant à interdir le vol de ces avions privés. Même le ministre délégué en charge des Transports, Clément Beaune, s’est dit prêt à étudier la question et admis au Parisien que les vols en jet privé devenaient "le symbole d’un effort à deux vitesses". Une sortie qui lui aurait valu un recadrage en règle d’Emmanuel Macron.

La France, déjà condamnée pour ses manquements dans la lutte contre le réchauffement climatique, a encore beaucoup à faire. Et ce n’est pas la dernière étude publiée par Statista qui va redorer son blason. Selon le portail allemand spécialisé dans les statistiques, qui s'appuie sur des données de Transport et Environnement, la France est le plus gros pollueur de l’Union européenne et le deuxième du Vieux Continent, derrière le Royaume-Uni. Sur 100 tonnes de CO2 dues à l’aviation privée en Europe, 16,5 sont du fait de la France. "La France émet presque autant de CO2 avec son trafic aérien privé que la Suisse, la Grèce, l'Autriche, le Portugal et l'Irlande réunis", ajoute Statista. L’Allemagne, qui pourtant compte 20 millions d’habitants de plus, émet près de deux fois moins (9,9%).

VIDÉO - Jets privés : les pistes pour stopper les abus en France