Les aveux de Jonathann Daval sont "extrêmement courageux", estiment ses avocats

La reconstitution de la scène de crime organisée ce lundi matin en Haute-Saône a permis d'éclaircir les dernières zones d'ombre qui persistaient dans l'affaire Daval. Pour les avocats de Jonathann Daval, ce dernier a été "extrêmement courageux. Il a affronté la vérité devant ses beaux-parents". Son procès devrait s'ouvrir en 2020.

 

La reconstitution de la scène de crime organisée ce lundi matin en Haute-Saône a permis d'éclaircir les dernières zones d'ombre qui persistaient dans l'affaire Daval. Pour les avocats de Jonathann Daval, ce dernier a été "extrêmement courageux. Il a affronté la vérité devant ses beaux-parents". Son procès devrait s'ouvrir en 2020.

Lors de la reconstitution qui a duré sept heures ce lundi matin, Jonathann Daval aadmis avoir "frappé le visage de sa femme contre un mur en béton" et lui avoir porté "entre 5 et 10 coups de poing au niveau du visage" avant de l'étrangler "pendant environ 4 minutes" la nuit du 28 octobre 2017. Il a également reconnu avoir "procédé à la crémation du corps".

Des aveux qui lèvent les dernières zones d'ombre qui planaient sur ce dossier. Devant la presse, les trois avocats de Jonathann Daval ont félicité leur client de ne pas avoir "persisté dans les mensonges".

  • "Dans l’émotion, sa parole s’est libérée"

"C’était un des derniers blocages concernant le déroulement de tous les faits de cette terrible affaire", a réagi Samuel Esteve, l'un des trois avocats de Jonathann Daval, lors d'une conférence de presse ce lundi après-midi. Il explique que lors de la constitution, Jonathan Daval a été conduit à l'endroit où le corps d'Alexia avait été déposé le soir du meurtre.

"Il a pleuré, les parents d’Alexia aussi, c'était un moment très compliqué pour tout le monde mais Jonathann a réussi à surpasser l’émotion pour réellement collaborer", poursuit Me Ornella Spatafora.

"En présence de ses beaux-parents, il était dans son intérêt de ne pas persister dans des mensonges qui n’avaient aucun sens", ajoute Me Samuel Esteve qui précise que leur client leur a paru "soulagé" après ses aveux. "Ce blocage le minait."

"L'intervention de la mère d'Alexia a été primordiale", a précisé un peu plus tard au micro de BFMTV Me Randall Schwerdorffer qui a estimé que le comportement de Jonathann Daval ce lundi avait été "extrêmement courageux". 

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser : 

A lire aussi