Avertissement pour le policier qui a dénoncé le racisme et les maltraitances au tribunal de Paris

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

SANCTIONS - Un policier en poste au dépôt du tribunal de Paris avait dénoncé en juillet 2020 des injures, propos racistes ou mauvais traitement de la part de certains de ses collègues

Le policier qui a dénoncé le racisme et la maltraitance de certains de ses collègues envers des détenus du dépôt du tribunal de Paris a reçu un « avertissement » pour avoir tardé à faire un rapport à sa hiérarchie, a annoncé son avocat, ce mardi.

« On sanctionne ceux qui révèlent le racisme. Nous allons déposer un recours contre cet avertissement auprès du tribunal administratif », a réagi l’avocat d’Amar Benmohamed, Arié Alimi, dénonçant « une volonté d’empêcher le combat contre le racisme dans la police ».

Un rapport tardif selon sa hiérarchie

L’avertissement, sanction la plus basse prévue dans la procédure disciplinaire, a été notifié à l’agent lundi, selon un document consulté par l’AFP et le média en ligne Streetpress. Le brigadier-chef Amar Benmohamed, en poste au dépôt du tribunal de Paris, (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Yvelines : Maladresse ou racisme ? Interrogations autour de la carte de vœux du commissaire de police
Bayonne : Que sait-on des circonstances du tir mortel d'un policier sur une automobiliste ?
Automobiliste tuée à Bayonne : La garde à vue du policier levée, un juge d’instruction saisi