Les Aventures de Rabbi Jacob (France 2) La danse, le chewing-gum... les secrets des séquences cultes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Irrésistible !

Pour la scène de la danse en pleine rue, Louis de Funès a travaillé sa chorégraphie deux heures par jour pendant un mois, avec le chorégraphe Ilan Zaoui, spécialiste des danses juives. Mais le jour du tournage, à la stupeur des autres danseurs, De Funès improvise une gestuelle improbable avec les mains. Gérard Oury rigole tant qu’il doit interrompre la séquence trois fois…

À lire également

Hibernatus (TF1 séries films) : De Funès, l'insupportable perfectionniste

Survolté !
Le comédien sidère toute l’équipe par son énergie, dès la séquence dans l’usine de chewing-gum : il refuse d’être doublé et s’immerge dans une cuve remplie de mélasse verdâtre. Il supporte ensuite sans broncher dix heures de prises, sous un soleil de plomb, où il court enduit d’une pâte de glucose qui attire des centaines de mouches…

Reconnu !

Pour mieux s’immerger dans son personnage de rabbin, Louis de Funès va assister incognito, pendant dix jours, aux cérémonies dans une synagogue, rue des Rosiers, à Paris. Un fidèle s’approche et lui glisse à l’oreille : « Votre tête me dit quelque chose… Vous ne seriez pas un célèbre rabbin qui passe à la télé ? »

Les Aventures de Rabbi Jacob, est diffusé dimanche 24 octobre à... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles