"Les aventures du jeune Voltaire", sur France 2 : le philosophe contre l’intolérance

·1 min de lecture

Le prochain volet de la série sur Voltaire, dont "Marianne" est partenaire revisite la jeunesse du philosophe français, sera diffusé ce 12 février sur France 2, l’occasion d’apprendre ou de réapprendre la tolérance.

L’Église, le pouvoir, l’ordre moral, la cruauté : en multipliant les cibles, le jeune Voltaire de la série de France 2 ébauche des concepts qui triompheront après la Révolution française. À voir pour comprendre d’où nous venons et se rappeler ce que nous risquons.Esprit politiqueDiffusé en deux parties ce lundi 15 février sur France 2, le second volet des Aventures du jeune Voltaire donne à voir le début de la carrière de l’homme public qui deviendra l’aîné des philosophes des Lumières. Après le succès de sa première pièce Œdipe, François-Marie Arouet se présente désormais au monde comme Voltaire, anagramme opportuniste de son patronyme, où l’on décèle aussi l’étymon de la révolte, celui de la révolution. Son esprit est désormais tout entier politique, le voici clairement identifié comme dissident. " Voltaire, c’est le Coluche des Lumières ", déclare à son endroit Georges-Marc Benamou, qui a écrit et produit la série, un empêcheur de tourner en rond, un esprit libre en tout."Voltaire connaîtra sa première désillusion lorsque ses amis nobles refuseront de prendre sa défense contre le chevalier de Rohan-Chabot"La satire est son arme, que le duc et la duchesse du Maine, intrigants qui ont tenté de faire chuter le Régent, avaient sollicitée. Après leur...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République