Avec Pogba, Griezmann et Mbappé, les Bleus peuvent voir (très) loin

ÉQUIPE DE FRANCE – Championne du Monde, la France possède dans ses rangs trois joueurs de classe mondiale : Paul Pogba, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Avec ce trio, les Bleus peuvent voir loin, très loin.

« Mes joueurs ne peuvent pas se rendre compte des choses. Mais ils seront liés à vie par cet événement. Je leur ai dit qu’à partir de ce soir (15 juillet 2018), ils ne seraient plus les mêmes. Il n’y a rien au-dessus des autres titres, mais champion du monde quand on est footballeur, il n’y a rien de plus beau », avait déclaré Didier Deschamps suite au sacre des Bleus en Russie en finale de Coupe du Monde face à la Croatie (4-2).

Force est de constater que le sélectionneur aux deux étoiles avait – une nouvelle fois – vu juste. Il suffit de regarder la dimension prise en équipe de France par Paul Pogba, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé depuis ce titre. Chacun dans leur style, parfois ensemble, ces trois joueurs peuvent permettre aux tricolores de rester ambitieux. Chaque nation possède, comme les Italiens aiment les appeler, des « fuoriclasse ». Une espèce de joueur rare, la France, elle, a la chance d’en avoir trois. Le 4-2-3-1 de Didier Deschamps est d’ailleurs taillé pour faire briller « Grizi », « La Pioche » et « Kyky ». En caricaturant, on peut avancer que N’Golo Kanté, Blaise Matudi et Olivier Giroud se « sacrifient » pour eux.

Pogba, “Il a tout, la passe, la vitesse, la puissance”

Ainsi, Paul Pogba est associé à Kanté. Bien que les deux milieux travaillent (beaucoup) à la récupération du ballon, le milieu de Manchester United a la responsabilité du jeu français. Qu’il soit rapide, lorsque les Bleus évoluent en contre-attaque – comme au Mondial – ou plus lent, lorsqu’ils sont en phase de possession, comme face à l’Islande (4-0) ou la Modalvie (4-1). Pogba est le métronome de cette équipe. Il est capable de conserver le cuir par un dribble ou par son jeu de corps comme de rapidement trouver un coéquipier par une passe – longue ou courte – en une touche. Le joueur de 26 ans alterne parfaitement la verticalité ou la latéralité de ses passes, ce qui rend le jeu tricolore moins lisible. Moins décisif qu’en club (14 buts et 11 passes décisives en 37 matches cette saison chez les Red Devils), l’international français (66 sélections, 10 buts) est très souvent dans l’avant-dernière passe sur les buts français. Plus mature dans son jeu, il devient ce joueur capable de bonifier un collectif. Il rend ses partenaires meilleurs. « Il a été le meilleur Français, sans aucun doute. Il joue à un niveau différent, aujourd’hui (lundi) il était incroyable et on n’a pas trouvé les solutions pour le stopper. Il a tout, la passe, la vitesse, la puissance… », a d’ailleurs déclaré le défenseur central islandais Kari Arnason après la défaite de sa nation face aux Bleus.

Malgré ses efforts conséquents, il conserve sa lucidité

« Griezmann sous-coté ? Oui, certainement. Il fait partie des tout meilleurs attaquants mondiaux. L’exposition médiatique en France pourrait le mettre davantage en valeur, même si c’est quelqu’un de très apprécié par les supporters. Au-delà de ce qu’il fait sur le terrain, il a un état d’esprit où il pense toujours collectif ». Les mots sont signés de Didier Deschamps et ils résument parfaitement le rôle que possède le joueur de 28 ans en équipe de France. Le natif de Macon fait aujourd’hui parti des meilleurs joueurs du monde. Brillant avec l’Atlético de Madrid avec qui il a inscrit 130 buts et délivré 48 passes décisives en 248 matches disputés depuis son arrivée en 2014, Griezmann l’est aussi avec les Bleus. Une statistique appuie cette impression : il a inscrit 21 buts en 42 rencontres avec la France depuis le début de l’Euro 2016, soit au moins 3 de plus que tout autre Bleu sur la période (via Opta). Au-delà du bilan comptable, le numéro 7 tricolore a une influence énorme sur le jeu français. Avec ou sans ballon d’ailleurs. Sans ce dernier, il harcèle et travaille à sa récupération. Comme face à la Moldavie ou l’Islande, il dézone pour venir prendre la place de Mbappé à droite pour bloquer le couloir. En phase de possession, il jouit d’une grande liberté et n’hésite pas à redescendre dans le cœur du jeu pour venir combiner avec son relai privilégié, Paul Pogba, prenant ainsi des responsabilités dans la construction. Pour résumer, Antoine Griezmann est au départ et à la conclusion des actions tricolores. Malgré ses efforts conséquents, il conserve sa lucidité technique et psychologique. Son intelligence et son respect du jeu en font un joueur très rare et très précieux. Il ne peut, sans doute, pas encore s’assoir à la table de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, mais hormis ces deux extraterrestres, qui peut s’assoir à la table de Griezmann ?

Que demander de plus à un môme de 20 ans ?

Enfin, le phénomène : Kylian Mbappé. Champion du Monde à 19 ans, 4 buts au Mondial, buteur en finale, 30 sélections, 12 buts, 6 passes décisives… Les mots manquent pour évoquer le talent du jeune parisien. En équipe de France, le natif de Bondy est libre, plus que n’importe quel autre joueur. À droite, à gauche, dans l’axe, Mbappé se balade, accélère, dribble, combine, marque… Par moment il semble être un soliste au milieu d’un collectif soudé. Certains diront qu’il est individualiste, d’autres diront qu’il est ce joueur capable de faire basculer une rencontre par une action inédite ou par un geste inattendu. Il semble que ses coéquipiers se trouvent dans la deuxième catégorie de personnes au vu de sa liberté. Mbappé apporte de la folie au jeu français, de la fantaisie et, évidemment de la vitesse. De plus en plus efficace avec le PSG – 35 matches, 31 buts, 15 passes décisives cette saison – le numéro 10 des Bleus se montre aussi décisif sous les ordres de Didier Deschamps. Lors de ce rassemblement, en deux rencontres, il a marqué deux buts et délivrés trois passes décisives. Comme tous les créateurs, il a du déchet mais il est acceptable compte tenu de son apport. Que demander de plus à un môme de 20 ans ? Pas grand-chose.

Avec Paul Pogba, Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et un collectif fort, l’équipe de France peut être ambitieuse. Elle doit être ambitieuse, car des joueurs de ce calibre, ça ne court pas les décennies. C’est avec ce type de joueurs que l’on crée un règne.