Avoir un AVC pourrait mettre fin à... l'addiction au tabac

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Unrecognizable young woman breaking a cigarette in half to stop smoking. Concept of smoking and addiction. (Alvaro Medina Jurado via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des patients ont soudainement arrêté de fumer après un accident vasculaire cérébral (AVC). Mais cette nouvelle bonne habitude ne serait pas due à la peur de la récidive…

Fumer multiplie par deux le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Le tabac favorise l’encrassement des artères, la formation de caillots et l’apparition de troubles du rythme cardiaque. Après un premier AVC, mettre fin à son addiction est idéal pour prévenir la récidive. Mais certains patients n’ont pas eu à faire preuve d’une énorme volonté, rapporte une étude publiée dans la revue Nature Medicine. Des lésions cérébrales apparues après leur accident auraient mis fin à leur envie de fumer.

Dans le détail, les chercheurs ont noté des lésions cérébrales dans le cingulaire dorsal, le cortex préfrontal latéral ou le cortex insulaire de ces patients. En revanche, aucune trace de lésion n'a été détectée dans le cortex préfrontal médial, qui ne jouerait donc aucun rôle dans le circuit de la récompense.

Une piste pour aider les fumeurs à arrêter serait donc de causer des lésions sur certaines zones du cerveau, sans endommager les autres. En France, la stimulation magnétique transcrânienne est une technique utilisée pour traiter certaines addictions. Un champ magnétique délivré par une sonde provoque une dépolarisation de neurones jusqu’aux noyaux de la base cérébrale.

Pour rappel, le tabagisme est la première cause de mortalité évitable avec plus de 75 000 décès estimés en 2015, selon Santé Publique France.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, les antivomitifs peuvent provoquer des AVC 10 à 12 jours après la prise"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles