Avatar (Disney+) : où en sont les suites du film de James Cameron ?

·1 min de lecture

En 2009, c'est le film qui a cristallisé ce qui s'annonçait comme une véritable révolution. Avatar a lancé l'engouement pour la 3D nouvelle génération au cinéma mais force est de constater que, une dizaine d'années plus tard, le soufflet est quelque peu retombé. Reste que le long-métrage de James Cameron est toujours un des fleurons de son époque et que le talent de conteur et de créateur d'univers du réalisateur de Titanic est intact. De quoi susciter l'intérêt autour des suites annoncées par la Fox dès le mois d'août 2013. Ce sont trois films qui sont d'abord prévus pour des sorties en décembre 2016, 2017 et 2018. Mais le réalisateur n'est pas satisfait du scénario et le début du tournage ne cesse d'être repoussé. Avatar 2 devient une véritable arlésienne, repoussée d'année en année, soit pour des retards de production, soit pour ne pas se retrouver en concurrence avec les nouveaux épisodes de Star Wars, eux aussi calés en fin d'année.

Finalement, il faudra attendre le 25 septembre 2018 pour que le tournage d'Avatar 2 débute en Nouvelle-Zélande. Les prises de vues continuent sur le plateau de 10.000 mètres carrés des Manhattan Beach Studios, en Californie, pour toutes les scènes faisant appel à la technique de la capture de mouvement (motion capture). Entretemps, la Fox passe sous le pavillon des studios Disney. En conséquence, le calendrier des sorties s'en trouve une nouvelle fois chamboulé : le 7 mai 2019, la firme aux grands oreilles annonce qu'Avatar 2 sortira en salles (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Mon travail peut attendre" : Dwayne Johnson partage un adorable moment de complicité avec sa fille
Mort de Tanya Roberts : les dernières volontés inattendues de l'ancienne James Bond Girl
Mort de Stacy Title (L'Ultime Souper, The Bye Bye Man) à 56 ans
Mort de Chadwick Boseman : en pleurs, sa veuve s’exprime pour la première fois depuis son décès
Le procès du siècle (Arte) : l'incroyable histoire vraie qui a inspiré le film