Avant Séoul, les mouvements de foule les plus meurtriers

© Yonhap via REUTERS

- La Mecque: 2.300 morts -

Le 24 septembre 2015, une gigantesque bousculade sur le site de la lapidation des stèles à Mina près de La Mecque, lors du pèlerinage annuel, fait quelque 2.300 morts, soit la catastrophe la plus meurtrière de l'histoire du hajj.

L'Iran, qui a annoncé la mort de 464 de ses pèlerins, a vivement mis en cause l'Arabie saoudite pour son organisation jugée défaillante.

Des pèlerins ont expliqué la bousculade par la fermeture d'une route près du site de la lapidation et la mauvaise gestion par les forces de sécurité du flux des fidèles. Après l'Iran, le Mali --avec 282 morts-- est le deuxième pays le plus touché.

- Indonésie: au moins 133 morts -

Le 1er octobre 2022, un mouvement de foule survient dans un stade de football à Malang (Est de l'île de Java) après que la police a voulu repousser des supporteurs avec du gaz lacrymogène, provoquant la mort de 133 personnes, dont plus d'une quarantaine d'enfants.

De nombreuses victimes, prises de panique, ont été écrasées ou asphyxiées en tentant d'emprunter des portes de sortie fermées ou trop étroites.

Six personnes, dont trois policiers, ont été mis en examen et le chef de la police régional transféré. Le stade Kanjuruhan va être démoli.

- Corée du Sud: au moins 151 morts -

Dans la nuit du 29 au 30 octobre 2022, au moins 151 personnes sont tuées et quelque 76 autres blessées dans une bousculade à Séoul lors d'une fête d'Halloween avec plusieurs milliers de participants dans les rues étroites d'un ...


Lire la suite sur ParisMatch