Avant la rentrée scolaire, les familles françaises font leurs comptes

·1 min de lecture

L'allocation de rentrée scolaire a été versée la semaine dernière à plus de trois millions de familles françaises. Une aide bienvenue alors que les coûts de certaines fournitures ont augmenté cette année.

Dans la famille Reusse, les achats de rentrée scolaire sont un rituel auquel tout le monde participe. Le fils « n’aime pas trop les motifs » de la gomme proposée. « On s’en fiche, ce qui compte, c’est que ça gomme, non ? », balaie la maman.

Avec quatre enfants, l'achat des fournitures est un budget à prévoir. La priorité est donc donnée au strict nécessaire : « Le deal avec le petit jeune homme, c'est : "Pas de gomme gadget". Mais le lot de bonnes gommes qui vont faire toute l’année. Et la part est faite belle à la récupération. Ma fille héritera de la calculatrice de l’un des plus âgés. Pas besoin de ce qui est règles, compas, rapporteurs. On a fait le point, c’est encore en bon état. Et on a convenu qu’après, si on ne s’était pas laissé tenter par d’autres choses que ce qui était prévu, on va s’acheter des chocolats. »

À la mi-août, l'allocation de rentrée scolaire, de 370 à 404 euros, a été versée pour aider les foyers à faire face à ces dépenses de rentrée.

Des dépenses en augmentation

Des dépenses qui ont augmenté, selon le baromètre annuel de l'association Familles de France. « Nous avons remarqué une hausse de 1,04%, commente Chantal Huet, sa présidente. Et là, il n’y a pas d’aide supplémentaire comme l’année dernière puisqu’il y avait eu un versement exceptionnel de 100 euros par tranche d’âge. Alors si nous faisons cette enquête, c’est vraiment pour dire au gouvernement que oui, les familles ont besoin de cette allocation de rentrée scolaire. »

Familles de France plaide pour une meilleure modulation de l'allocation de rentrée scolaire afin de mieux aider les familles aux enfants plus âgés, notamment les élèves des formations professionnelles.

►À écouter aussi : La rentrée coûtera plus cher aux étudiants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles