Avant son match contre la Corée du Sud à la Coupe du monde, l’Allemagne dénonce la FIFA et le Qatar avec un geste fort : "Notre position est claire"

DPA/ABACA

Un geste fort et symbolique. Ce mercredi 23 novembre, l'Allemagne affrontait la Corée du Sud pour son entrée en lice à la Coupe du monde. Des débuts remarqués pour les hommes du sélectionneur Hansi Flick, qui ont dénoncé les récentes décisions de la FIFA. En réponse aux pressions de l'instance qui a fortement incité les différentes nations souhaitant arborer un brassard arc-en-ciel de ne pas le faire sous peine de sanctions sportives, les joueurs de la "Nationalelf" ont posé la main devant la bouche avant de prendre part à leur match contre la Corée du Sud.

Dans un communiqué, la Fédération allemande de football a dans le même temps expliqué sa position : "Avec notre brassard de capitaine, nous voulions montrer les valeurs que nous avons au sein de l'équipe nationale : Diversité et respect mutuel. Faire du bruit ensemble avec les autres nations. Il ne s'agit pas d'un message politique : les droits de l'homme ne sont pas négociables." Les Allemands ont par la suite dénoncé les pressions de la FIFA : "Cela devrait être une évidence. Malheureusement, ce n'est toujours pas le cas. C'est pourquoi ce message est si important pour nous. Nous interdire de porter le brassard, c'est nous interdire de parler. Notre position est claire."

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi