Avant le lancement de son parti, le positionnement politique d’Edouard Phillippe interroge toujours

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Edouard Philippe est-il de droite ou de gauche ? "Chacun peut juger" lache son ancien conseiller

Sera-t-il de gauche, de droite ? Pas encore lancé, mais déjà au centre des interrogations. A quelques semaines de son lancement les questions se multiplient sur le positionnement politique du prochain mouvement voulu par Édouard Philippe. Si l’ancien premier ministre et actuel maire du Havre a d’ores et déjà prévenu que son parti soutiendrait le candidat Emmanuel Macron dans la course à la prochaine élection, quel espace politique occupera-t-il ? Dans le documentaire Édouard, mon pote de droite, que Laurent Cibien lui a consacré la question semble tranchée. Interrogé par le réalisateur et ami : il répond sans ambages qu’il est de droite.

Le piège du choix d’un camp

Coincé entre un parti présidentiel qui n’a jamais réussi à devenir un parti de militants, et une droite en plein débat sur ses orientations, le nouveau venu devra aussi composer avec des formations centristes nombreuses. UDI, modem, Agir, le centre de l’échiquier politique ne manque pas d’offres. Pour David Bellamy, historien spécialiste des droites la réponse est peut-être dans le livre Impressions et lignes claires coécrit par Gilles Boyer et Édouard Philippe : « Notre culture politique (est) emprunte de libéralisme tempéré, d’admiration gaulliste et de respect social-démocrate. Si Édouard Philippe est de droite il est d’une droite modérée ».

Un positionnement que ne réfute pas Gilles Boyer, compagnon de route d’Édouard Philippe et conseiller pendant qu’il était à Matignon. Pour lui pas question de trancher la question du positionnement politique de l’ancien locataire de : « J’ai assez envie de laisser à d’autre cette question. Pour un journaliste de Libération Édouard Philippe est de droite, pour ceux de Valeurs actuelles il ne l’est pas assez, avant d’ajouter je vais vous laisser qualifier ce qu’Édouard Philippe est : parce que c’est un piège. Chacun peut juger ».

Lire la suite sur Public Sénat

Retraites : « Edouard Philippe reprend les idées des LR », selon le sénateur René-Paul Savary

Réforme institutionnelle : « François Rebsamen veut la mise au pas du Sénat », tacle Patrick Kanner

Vaccination obligatoire pour tous : « Cela veut dire que vous faites des contrôles dans la rue ? », tacle Aurore Bergé

Propos de Taubira : « Elle s’est rangée dans le camp des antivax », tacle Laurent Saint-Martin

Suspension des soignants non-vaccinés : un sénateur alerte sur les risques dans les territoires ruraux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles