Avant le G20, Joe Biden et Xi Jinping plaident pour un apaisement des relations sino-américaines

AP - Alex Brandon

À l’occasion du sommet du G20 qui se déroule à Bali à partir du mardi 15 novembre, Joe Biden et Xi Jinping se sont entretenus, une première depuis l’élection du président américain, dans un contexte de haute tension entre les deux pays. Pour la Chine comme pour les États-Unis, l’idée est de faire redescendre la température sans faire trop de concessions.

Il y a la poignée de main et les sourires, sans masque. Si Joe Biden et Xi Jinping ne sont pas venus à Bali pour gommer les divergences sur les sujets de fonds, on a senti des deux côtés l'intention d’apaiser la relation pour le moins tendue entre les deux pays, rapporte notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde. Les deux présidents se sont entretenus pendant près de trois heures.

La Chine a fait un peu la morale aux États-Unis avant le début de l’entretien. « Un homme d’État devrait réfléchir et savoir comment s’entendre avec les autres pays », a déclaré le président chinois. Autre citation du numéro de Xi Jinping reprise par l’agence Chine nouvelle : « La Chine et les États-Unis devraient prendre l’histoire comme un miroir et les laisser guider l’avenir. »

La discussion a été qualifiée de franche par le président américain, rapporte notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin. La Maison Blanche a fait la liste des sujets abordés : l’action contre le changement climatique, les questions de commerce et d’économie, les droits humains, notamment ceux de la minorité musulmane ouïghoure au Xinjiang, et bien sûr les questions de sécurité stratégique.

(Et avec AFP)


Lire la suite sur RFI