Avant leur finale à Wimbledon, Djokovic et Kyrgios mettent en scène leur réconciliation

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nick Kyrgios et Novak Djokovic s'affrontent ce dimanche 10 juillet en finale de Wimbledon et il ne faut plus forcément s'attendre à de la méchanceté entre les deux joueurs. (Photo: AFP)
Nick Kyrgios et Novak Djokovic s'affrontent ce dimanche 10 juillet en finale de Wimbledon et il ne faut plus forcément s'attendre à de la méchanceté entre les deux joueurs. (Photo: AFP)

Nick Kyrgios et Novak Djokovic s'affrontent ce dimanche 10 juillet en finale de Wimbledon et il ne faut plus forcément s'attendre à de la méchanceté entre les deux joueurs. (Photo: AFP)

TENNIS - On les a connus en plus mauvais termes. Nick Kyrgios a longtemps attaqué publiquement l’ancien numéro un mondial, Novak Djokovic, disant par exemple de lui qu’il avait “une obsession maladive d’être aimé” ou qu’il voulait “devenir” ou être Roger Federer. “Il veut être tellement aimé que je n’arrive pas à supporter ça. Ça en devient embarrassant”, avait notamment expliqué l’Australien dans le cadre d’un podcast diffusé en 2019.

“Sa célébration me tue. Si je le rejoue et que je le bats, je ferai sa célébration devant lui”, avait alors promis l’actuel 40e joueur mondial, connu pour ses coups spectaculaires tout autant que pour son caractère et ses coups de gueule sur les courts. Le Serbe lance généralement ses bras vers le public pour lui dire qu’il l’aime, après une victoire.

“Je t’ai défendu quand cela comptait”

Mais trois ans plus tard, beaucoup d’eau semble avoir coulé sous les ponts entre les deux joueurs. La veille de leur finale, les deux finalistes ont ajouté un peu d’enjeu à leur rencontre, en promettant de dîner ensemble ce dimanche soir et d’offrir l’addition au vaincu. Une manière de confirmer leur rabibochage.

“Il t’aura fallu cinq ans pour arriver à dire quelque chose de sympa sur moi”, a plaisanté Novak Djokovic sur le réseau social. “C’est vrai, mais je t’ai défendu quand cela comptait”, a répondu Nick Kyrgios, l’un des rares joueurs à avoir soutenu publiquement “Nole” quand il a refusé de se faire vacciner et a donc été exclu de l’Open d’Australie, au début de l’année 2022.

Novak Djokovic et Nick Kyrgios sont maintenant
Novak Djokovic et Nick Kyrgios sont maintenant

Novak Djokovic et Nick Kyrgios sont maintenant "copains" et veulent le faire savoir (Photo: Instagram Nick Kyrgios)

“Allons dans une boîte et faisons les fous”

“Tu l’as fait et j’ai apprécié cela”, a répliqué Novak Djokovic. “Alors on est copains maintenant?”, a rétorqué l’Australien. “Si tu m’invites à boire un coup ou à dîner, j’accepte. Et le vainqueur de demain (la finale de dimanche) paiera”, a conclu le Serbe.

“Vendu. Allons dans une boîte de nuit et faisons les fous”, a proposé Nick Kyrgios, dans une possible allusion à une photo de Djokovic à Belgrade, torse nu dans une boîte de nuit en juin 2020, en pleine pandémie de coronavirus.

Nick Kyrgios avait alors critiqué Novak Djokovic pour avoir organisé une série de tournois en Serbie, l’Adria Tour, malgré la pandémie, et l’avait accusé de “manquer d’humilité”. Il l’avait ensuite soutenu, à la surprise générale, pendant la saga conclue par son expulsion d’Australie. “Love is in the air”, comme on dit outre-Manche, pourvu que ça dure à partir de 14h ce dimanche.

À voir également sur Le HuffPost: Ce ramasseur de balles a failli être blessé par Kyrgios, il finit par récupérer sa raquette

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles