Avant "La Fille de Vercingétorix", Astérix comptait peu de personnages féminins

AFP
Voici la couverture du dernier Astérix,

BD - Par Belenos et Toutatis, les temps changent dans le village d’Astérix! Pour la première fois, c’est une adolescente, “la fille de Vercingétorix” il est vrai, qui occupe la vedette du 38e album de la saga en librairie jeudi.

La jeune fille se prénomme Adrénaline et porte bien son nom. Chevelure rousse, caractère bien trempé (comme son père), un petit air de Greta Thunberg, la jeune égérie suédoise de la lutte contre le réchauffement climatique... “La fille de Vercingétorix” est assurément la première véritable aventurière de la série.

“La jeune adolescente porte l’album comme sans doute aucun personnage féminin ne l’avait fait jusqu’à présent”, admet l’éditeur.

Depuis 60 ans, année de création de la série par René Goscinny et Albert Uderzo dans le magazine Pilote, la sortie d’un album d’Astérix est un événement.

Cinq millions d’exemplaires pour Adrénaline

Édité aux éditions Albert-René (Hachette Livre, groupe Lagardère), l’album bénéficie d’un tirage global de cinq millions d’exemplaires (dont deux millions pour le marché francophone) sans équivalent dans l’édition française.

En prévente sur la plateforme Amazon, le 38e album des aventures d’Astérix était numéro un du classement des meilleures ventes dans la catégorie BD dix jours avant sa sortie. Des librairies ont prévu de rester ouvertes mercredi à minuit pour permettre aux nombreux amateurs de se procurer l’album.

 

Fidèle à son habitude, l’éditeur s’est pourtant montré avare de détails sur le contenu de ce nouvel album signé comme les trois précédents par le duo Jean-Yves Ferri (au scénario) et Didier Conrad (au dessin).

Le synopsis dévoilé par l’éditeur est succinct: “Effervescence et chamboulements en perspective! La fille du célèbre chef gaulois Vercingétorix, traquée par les Romains, trouve refuge dans le village des irréductibles gaulois, seul...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post