Avant les Championnats du monde de cyclisme sur route, l’UCI envoie un gros coup de pression

ABACA

À l'approche des Championnats du monde de cyclisme sur route, l'Union cycliste internationale (UCI) hausse le ton. Dernièrement, L'Équipe a révélé que la formation Cofidis ne comptait pas libérer le moindre de ses coureurs pour la compétition qui aura lieu à Wollongong, en Australie, du 18 au 25 septembre. En effet, la formation dirigée par Cédric Vasseur ne souhaiterait pas voir ses coureurs participer aux Mondiaux. En quête de points UCI afin de se maintenir en World Tour, Cofidis préfèrerait pouvoir garder ses meilleures forces pour les prochaines courses à venir.

Par conséquent, le sélectionneur espagnol Pascual Momparler, entre autres, ne peut pas constituer la formation de son choix à quelques jours de des Championnats du monde : "À l'heure actuelle, sur les huit coureurs que j'avais en tête, seuls deux peuvent y aller : Juan Ayuso et Marc Soler." En plus de Codifis, les équipes Movistar, Ineos-Grenadiers ou encore Lotto Soudal seraient réticentes à l'idée de libérer leurs meilleurs coureurs.

À lire également

"Ce n’est même pas la peine…" : La critique cinglante de Bernard Hinault sur le Tour de France

Face à cette situation, l'UCI met la pression. Contactée par Eurosport, l'insta...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi