Avant Alec Baldwin, le précédent Brandon Lee tué sur le tournage de "The Crow"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Brandon Lee est mort 20 ans après Bruce Lee, son célèbre père. (Photo: D.R.)
Brandon Lee est mort 20 ans après Bruce Lee, son célèbre père. (Photo: D.R.)

ALEC BALDWIN - Une rare tragédie. Sur le tournage du western Rust ce jeudi 21 octobre, Alec Baldwin a tué par balle, vraisemblablement par accident, la directrice de la photographie Halyna Hutchins et blessé gravement le réalisateur Joel Souza.

D’après les informations du Hollywood Reporter, qui cite un porte-parole de la production du long métrage, l’arme utilisée par l’acteur devait être chargée à blanc. Si aucune poursuite n’a été engagée pour l’instant, les enquêteurs cherchent à savoir “quel type de projectile a été tiré” et dans quelles circonstances. Les services du shérif ont également indiqué que l’incident semble lié à une arme servant d’accessoire sur le tournage.

Ce terrible drame fait tristement écho à la mort de Brandon Lee, le fils de Bruce Lee, survenue le 31 mars 1993 pendant le tournage du film The Crow. L’acteur de 28 ans avait reçu une balle dans la poitrine après un tir de Michael Massee (Lost Highway) alors que le pistolet devait, là aussi, être chargé à blanc. Triste coïncidence, cette scène devait être celle de sa mort dans le long-métrage.

Brandon Lee, mort très jeune comme son père

Cette tragédie contribuera indirectement à la légende du film, en partie réécrit après le décès de l’acteur. Comme l’indique Vanity Fair, si bon nombre de personnes pensaient, au moment de la projection de The Crow, assister à la véritable mort de Brandon Lee, ce n’était absolument pas le cas. La scène en question avait entièrement été re-tournée après coup.

L’arme utilisée pour tirer durant une scène sur le fils de la star des arts martiaux était censée ne contenir que des balles à blanc. Mais l’autopsie a révélé qu’il avait été touché par un projectile de calibre .44 resté bloqué dans le canon et délogé par la détonation de la cartouche à blanc. Le procureur chargé de l’enquête avait conclu à la “négligence”.

Comme son légendaire père 20 ans avant lui, âgé de 32 ans au moment de sa mort (alors qu’il préparait le Jeu de la mort), Brandon Lee a été fauché en pleine gloire.

Le drame survenu sur le tournage de Rust a rappelé de douloureux souvenirs notamment à la famille de l’acteur, qui a réagi sur Twitter. “Nos pensées vont à la famille d’Halyna Hutchins et à Joel Souza et à tous ceux impliqués dans l’incident de Rust. Personne ne devrait jamais être tué par arme à feu sur un plateau de tournage. Point final”, peut-on lire.

Avant Brandon Lee, Jon-Erik Hexum est lui aussi mort accidentellement, le 12 octobre 1984, alors qu’il tournait la série Espion modèle. Pensant que l’arme chargée à blanc qu’il tenait en main était sans danger, l’acteur américain de 26 ans avait joué à la roulette russe en appuyant sur la gâchette. L’impact de la cartouche lui a été fatal.

À voir également sur Le HuffPost: Cette intelligence artificielle pourrait bouleverser le doublage au cinéma

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles