"On avance de plus en plus vers une ouverture d'esprit" : des Victoires de la musique sous le signe de la diversité vendredi

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

La 36e édition des Victoires de la musique, qui se déroulera vendredi soir 12 février à la Seine Musicale, sans public, Covid-19 oblige, sera diffusé à 21h05, en direct sur France 2 et sur France Inter, après une cérémonie en 2020 sur laquelle avaient plu les critiques dénonçant un manque de représentativité de la scène actuelle. "Trois femmes noires, que leur arrive-t-il ?", s'amuse Lous and the Yakuza, nominée comme Aya Nakamura et Yseult aux Victoires de la musique, avant de saluer "chaque petit pas" en faveur de la diversité.

"Ça tue d'être présente"

"Il y a encore quelques petits trucs à changer, mais il y a déjà plus de diversité. Je suis reconnaissante de chaque petit pas, on va réussir à changer les choses sur le long terme", lance Lous and the Yakuza devant une poignée de journalistes le soir de la révélation des nominés, le 11 janvier au Casino de Paris. L'artiste, dans le sillage de son premier album Gore, est en lice dans la catégorie révélation, tout comme Yseult (également en course pour la meilleure chanson), tandis qu'Aya Nakamura concourt pour la récompense plus huppée d'artiste féminine de l'année.

Pour Lous, Belge née en République démocratique du Congo (elle a aussi des racines rwandaises), "ça tue" d'être présente dans cette sélection. "Je me dis : le peuple français trouve que je peux représenter sa musique. Dans mon optique, je vois le meilleur, je représente la musique d'un pays auquel je n'appartiens pas". "On avance de plus en plus vers une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi