En Autriche, les pistes de ski seront ouvertes, mais pas les hôtels

Source AFP
·1 min de lecture
Un téléski déserté au glacier Pitztal, en Autriche, le 29 octobre 2020.
Un téléski déserté au glacier Pitztal, en Autriche, le 29 octobre 2020.

Alors que la France a décidé d'ouvrir les stations de ski mais de laisser les remontées mécaniques à l'arrêt pour lutter contre la pandémie de Covid-19, l'Autriche a fait le choix contraire. En effet, les Autrichiens pourront de nouveau skier à partir du 24 décembre, mais les infrastructures touristiques d'accueil (comme les hôtels, les bars et les restaurants) n'ouvriront qu'après le 7 janvier, a annoncé, mercredi 2 décembre, le gouvernement. « À partir du 24 décembre, les sports individuels de plein air tels que le ski seront de nouveau possibles, de sorte que le public pourra faire du sport pendant les vacances », a déclaré le chancelier Sebastian Kurz devant des journalistes.

« Cela a aussi peu à voir avec l'Allemagne qu'avec les autres pays voisins », a assuré Sebastian Kurz, interrogé sur le débat européen en cours pour savoir s'il avait influé sur sa décision. Le dirigeant conservateur a par ailleurs annoncé un assouplissement progressif des restrictions drastiques, mises en place depuis mi-novembre, dans le but d'endiguer la forte hausse des infections. Les magasins, ainsi que les écoles et les collèges vont ainsi rouvrir la semaine prochaine, tandis que les lycées vont continuer l'enseignement à distance.

La levée du couvre-feu

Librairies, bibliothèques, galeries et musées vont également être de nouveau autorisés à accueillir du public, mais les salles de spectacle devront encore patienter. Le couvre-feu, établi entre 20 heures et 6 heures, sera égal [...] Lire la suite