Publicité

En Autriche, des personnes condamnées en raison de leur homosexualité vont pouvoir être indemnisées

En Autriche, une loi qui entre en vigueur ce jeudi 1er février va permettre la réhabilitation et l’indemnisation de milliers de personnes condamnées en raison de leur homosexualité. Bien que l’homosexualité ait été dépénalisée dans le pays en 1971, des exceptions juridiques discriminatoires ont continué à exister jusque dans les années 2000, qui ont conduit à la condamnation de milliers d’Autrichiens.

De notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace

En 1999, Michael Woditschka, 19 ans, vit une brève histoire avec un jeune homme de 17 ans. Quelque temps après, il reçoit, à sa grande surprise, une convocation de la police. C’est lors de son interrogatoire, qu’il décrit comme humiliant, qu’il découvre que l’âge du consentement est fixé à 18 ans pour les relations sexuelles entre hommes. Cela sera le cas en Autriche jusqu’en 2002, alors même que cet âge est fixé à 14 ans pour les relations hétérosexuelles. Michael Woditschka est donc condamné à une amende. Vingt-cinq ans après, le sentiment d’injustice demeure.

« Marqués au fer rouge »

Il peut désormais demander à être indemnisé à hauteur de 3 000 euros. Mais l’important pour lui, ce sont les excuses de la République d'Autriche. « C'est une bonne chose qu'une ministre de la Justice dise aujourd'hui : "Nous sommes désolés et cela nous tient à cœur en tant que gouvernement que les homosexuels soient traités sur un pied d'égalité, y compris par l'État". C’est d’autant plus important qu’il y a certaines personnes qui aimeraient bien revenir en arrière. »

Onze mille personnes peuvent aujourd’hui prétendre à cette réhabilitation.


Lire la suite sur RFI