Autriche: Kurz invite l'extrême droite à des pourparlers gouvernementaux

Le jeune dirigeant conservateur autrichien Sebastian Kurz le 15 octobre 2017 à Vienne

Vienne (AFP) - Le jeune dirigeant conservateur autrichien Sebastian Kurz, vainqueur des législatives du 15 octobre, a annoncé mardi inviter le parti d'extrême droite FPÖ à des négociations exclusives en vue de la formation d'une coalition de gouvernement.

"J'ai décidé d'inviter Heinz-Christian Strache (le chef du FPÖ, ndlr) à des négociations pour la formation d'un gouvernement", a-t-il déclaré lors d'un conférence de presse à Vienne, soulignant avoir déjà eu des discussions préliminaires "très constructives" avec lui.

"L'Autriche mérite la formation rapide d'un gouvernement stable", a ajouté M. Kurz, soulignant espérer pouvoir aboutir "avant Noël dans tous les cas".

Cette démarche était largement attendue, M. Kurz et M. Strache ayant multiplié ces derniers jours les signaux en ce sens, tandis que le chancelier social-démocrate sortant Christian Kern a indiqué se préparer à entrer dans l'opposition après dix années de grande coalition avec les conservateurs.

Si elles aboutissent, les négociations gouvernementales signeraient un retour au pouvoir du FPÖ dix-sept ans après y avoir été appelé par un autre conservateur, Wolfgang Schüssel. Cette initiative avait à l'époque provoqué un tollé européen.

M. Kurz a toutefois assuré mardi qu'"une orientation pro-européenne claire" était un prérequis pour entrer dans son gouvernement.

M. Kurz et son parti chrétien-démocrate ÖVP ont remporté les législatives anticipées du 15 octobre avec 31,5% des voix, devant les sociaux-démocrates (26,9%) et le FPÖ (26%).

A 31 ans, M. Kurz est appelé à devenir le plus jeune dirigeant au monde.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages