Autriche : un homme de 65 ans mordu par un python surgi de la cuvette des toilettes

·2 min de lecture
En Autriche, un serpent surgit de la cuvette des toilettes et mord un homme de 65 ans

Alors qu'il satisfaisait un besoin naturel, le sexagénaire a été attaqué par un serpent, qui s'était échappé de l'appartement voisin, probablement en passant par les canalisations.

Après ça, pas sûr qu'il se sente de nouveau à l'aise aux toilettes un jour. Un Autrichien âgé de 65 ans a récemment vécu une expérience des plus traumatisantes dans son appartement situé à Graz, et plus précisément dans la pièce la plus intime qui soit, où il venait satisfaire un besoin naturel, quelques minutes après le lever.

Alors qu'il venait de s'assoir sur la lunette des WC, le sexagénaire a ainsi "ressenti un 'pincement' dans la zone génitale", comme le rapporte la police de la province de Styrie, citée par le Richmond & Twickenham Times. Après s'être levé en sursaut, l'homme a regardé dans la cuvette et découvert... un python regius albinos.

Blessures légères pour la victime

Il a ensuite fallu l'intervention d'un professionnel des reptiles pour extirper l'animal du siphon. Après avoir été nettoyé, le reptile, qui mesurait 1,60 m de long, a été rendu à son propriétaire... qui n'était autre que le voisin de la victime. Passionné de reptiles, ce dernier possédait en effet légalement onze serpents non venimeux, dont le python en question, ainsi qu'un gecko.

Selon la police, le python albinos s'était ainsi enfui en se frayant un chemin dans les canalisations, jusqu'à ressurgir par la cuvette du voisin. Si ce dernier, qui ne souffre que de blessures légères, a finalement eu plus de peur que de mal, le propriétaire de l'animal, âgé de 24 ans, fait tout de même l'objet d'une enquête pour des soupçons de dommages corporels sur un tiers par négligence.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles