Autriche: cyberattaque contre le ministère des Affaires étrangères

Un message d'infiltration par un "ransomware" ou "rançongiciel"

Vienne (AFP) - Les systèmes informatiques du ministère autrichien des Affaires étrangères ont été la cible d'une "grave cyberattaque", ont indiqué samedi soir ce ministère et celui de l'Intérieur dans un communiqué.

L'attaque était toujours en cours dimanche matin et "elle pourrait, selon les experts, durer plusieurs jours", a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"En raison de la gravité et de la nature de l'attaque, il ne peut être exclu qu'il s'agisse d'une attaque ciblée d'un acteur étatique", ajoute le communiqué.

"Dans le passé, certains pays européens ont été la cible d'attaques similaires", selon la même source.

Face à l'opération "repérée très rapidement", des "mesures ont été prises immédiatement" et un "comité de coordination" a été mis en place, indiquent les deux ministères sans autre détail.

Qu'il s'agisse de vol de données personnelles, de rançongiciels - "ransomware", forme d'extorsion numérique de fond - ou d'ingérences d'un Etat étranger, le phénomène des cyberattaques est devenu massif et protéiforme ces dernières années dans le monde économique, politique ou contre les particuliers.