En Autriche, les chômeurs non vaccinés privés d’allocations ?

·1 min de lecture
L'AMS, équivalent autrichien du Pôle emploi, assure qu'elle ne pourra savoir si un chômeur est vacciné ou non.

Alors que les entreprises peuvent imposer la vaccination à l’embauche, le refus d’un chômeur lui fera perdre ses revenus, selon « Courrier international ».

À travers l'Europe, les États rivalisent de mesures pour pousser la population à la vaccination. Alors que la France impose le pass sanitaire aux salariés en contact avec le public et s'apprête à mettre fin à la gratuité des tests, l'Italie vient d'annoncer la mise en place de l'obligation pour l'ensemble des travailleurs dès la mi-octobre. En Grèce, depuis le 13 septembre, les employés non vaccinés des secteurs public et privé doivent se faire tester à leurs frais une ou deux fois par semaine en fonction de leur profession, tandis qu'en Slovénie le pass sanitaire est également obligatoire pour travailler depuis mercredi.

Le gouvernement autrichien, lui, vise directement les chômeurs. Comme l'explique Courrier international, le ministre du Travail a annoncé sa décision de « bloquer les allocations de chômage pour les demandeurs d'emploi qui ne postulent pas à un emploi lorsqu'une vaccination est requise ou qui n'acceptent pas un travail qui leur est proposé uniquement pour cette raison ». Ces mots ont été révélés par le quotidien autrichien Der Standard, extrait d'un courrier adressé par le ministre à l'agence nationale pour l'emploi.

À LIRE AUSSI Covid-19 : coup d'envoi de l'obligation vaccinale pour les soignants

Situation embarrassante pour le Pôle emploi autrichien

Le vaccin est imposé dans certaines entreprises autrichiennes et de plus en plus souvent dans les secteurs du commerce et de l'industrie, auxquels s'ajoutent les services de santé et les services [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles