"Oui, un autre monde est possible": après la victoire de Lula au Brésil, LFI veut croire en ses chances

Jean-Luc Mélenchon lors de son discours à la fête de l'Humanité à La Base 217 à Bretigny-sur-Orge dans l'Essonne le 10 septembre 2022 - Thomas SAMSON © 2019 AFP
Jean-Luc Mélenchon lors de son discours à la fête de l'Humanité à La Base 217 à Bretigny-sur-Orge dans l'Essonne le 10 septembre 2022 - Thomas SAMSON © 2019 AFP

La victoire de Lula au Brésil a été saluée par les socialistes du monde entier. Jeremy Corbyn au Royaume-Uni, Alexandria Ocasio-Cortez et Bernie Sanders aux Etats-Unis… et Jean-Luc Mélenchon en France. "À l'heure où l’obscurantisme gagne du terrain en Europe, le Brésil parle au monde: oui, un autre monde de justice et d’entraide est possible", se réjouit l'ancien candidat insoumis à la présidentielle.

Dans un tweet, Jean-Luc Mélenchon a mis en comparaison la photo qu'il avait prise avec Lula lors de la visite du Brésilien à Paris et celle d'Emmanuel Macron et Giorgia Meloni il y a quelques jours à Rome.

Le président de la République avait alors été vivement critiqué par la gauche française pour s'être affiché avec la nouvelle Première ministre d'extrême droite italienne.

"Rien n'arrête la force du peuple"

Sur les réseaux sociaux, de nombreux députés de la Nupes ont salué la victoire du candidat de gauche face au président sortant d'extrême droite Jair Bolsonaro. "Ce soir, le Brésil nous prouve qu’il y a encore de l’espoir. Un autre monde est toujours possible", écrit ainsi l'insoumis Louis Boyard.

"Malgré le lawfare, les fake news, les manips pour fausser l'élection, la haine et la brutalité de tous ceux qui ne veulent pas de la justice sociale. Les Brésiliens l'ont montré aujourd'hui: rien n'arrête la force du peuple. Un autre monde est possible", abonde son collègue Bastien Lachaud.

"Face aux ravages de la réaction conservatrice et du néolibéralisme, seule la gauche sociale et écologique est l’alternative pour changer la vie", écrit enfin Fatiha Keloua Hachi, députée socialiste de la Seine-Saint-Denis.

Aucune réaction de Le Pen et Zemmour

En France, des félicitations à Lula ont aussi été adressées par des députés, élus et cadres de la majorité présidentielle. A commencer par le président de la République lui-même, qui a été, juste après minuit, le premier chef d'Etat à féliciter Lula pour son élection.

"Toutes mes félicitations pour ton élection qui ouvre une nouvelle page de l'histoire du Brésil. Ensemble, nous allons unir nos forces pour relever les nombreux défis communs et renouer le lien d'amitié entre nos deux pays", a écrit Emmanuel Macron sur Twitter.

"La meilleure nouvelle aujourd’hui pour la planète n’est pas venue de ceux qui prétendent la défendre par l’affrontement stérile et la violence. Elle est venue de ceux qui ont cherché la réconciliation et la voie démocratique. Et elle est venue du Brésil", abonde le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau.

En revanche, dimanche soir, ni Marine Le Pen ni Eric Zemmour n'avaient réagi sur les réseaux sociaux à la défaite de Jair Bolsonaro face à Lula.

Article original publié sur BFMTV.com