Autour de la loi climat, la guerre des chiffres est déclarée

·1 min de lecture
Banderole de tête "POUR UNE VRAIE LOI CLIMAT" lors de la manifestation pour dénoncer le manque d'ambition du projet de Loi Climat qui a rassemblé 4000 personnes le 28 mars 2021 à Lyon. (Photo by Robert DEYRAIL/Gamma-Rapho via Getty Images) (Photo: Robert DEYRAIL via Getty Images)
Banderole de tête "POUR UNE VRAIE LOI CLIMAT" lors de la manifestation pour dénoncer le manque d'ambition du projet de Loi Climat qui a rassemblé 4000 personnes le 28 mars 2021 à Lyon. (Photo by Robert DEYRAIL/Gamma-Rapho via Getty Images) (Photo: Robert DEYRAIL via Getty Images)

CLIMAT - Une feuille A4, noircie de chiffres, brandie face à l’actuelle loi climat. Ronan Dantec, sénateur de la Loire-Atlantique, soigne la mise en scène. “Aujourd’hui, la seule vraie proposition de loi climat, c’est la nôtre. Personne n’a ce tableau”, affirme l’écologiste, en conférence de presse depuis le sénat.

Accompagné de Guillaume Gontard, président des sénateurs Écologiste-Solidarité et Territoires (des Verts, pour la plupart), l’homme a dévoilé ce mardi 25 mai 2021 ce que le groupe revendique comme étant la “vraie loi climat”: une reprise de la loi Climat, plus ambitieuse et entièrement chiffrée pour répondre aux nouveaux objectifs d’émissions carbone.

“Quantifiée ligne par ligne”

Avec des mesures phares, comme l’interdiction de la vente de véhicules à énergies fossiles à partir de 2030 ou encore l’obligation de rénovation énergétique des logements en vente dès 2024, cette liste où la baisse attendue des émissions de CO2 est “quantifiée ligne par ligne” espère séduire les partisans d’une législation plus ambitieuse. Et relance la bataille des chiffres.

Depuis le début des discussions sur la loi Climat, militants et sympathisants s’écharpent sur la question de l’évaluation des mesures de la loi climat. Le texte original, rédigé par 150 citoyens tirés au sort, accompagnés d’experts, devait réduire de 40% à l’échelle nationale les émissions de CO2 d’ici 2030, objectif nécessaire pour tenir les accords de Paris.

Mais à l’arrivée, le projet de loi renommée “Climat et...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles