Sur les autoroutes, les patrouilleurs demandent que l'on pense aussi à leur sécurité

·1 min de lecture

Le troisième week-end de juillet sera, comme les deux précédents, très chargé sur les routes de France. Bison Futé voit rouge sur l'ensemble du territoire dans le sens des départs. Et pour ceux qui achèvent leurs vacances, ce ne sera guère mieux : orange dans le sens des retours. Lors de ces grandes journées de "chassé-croisé", des milliers d’agents de maintenance sont mobilisés sur l’ensemble du réseau autoroutier, notamment les patrouilleurs autoroutiers, reconnaissables à leur véhicule et leur tenue jaune. Ils sont là pour assurer la protection des usagers et lancent un message pour qu’on pense aussi à leur sécurité.

>>Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

"Respectez la règle du corridor de sécurité !"

"Chaque semaine, deux fourgons des femmes et hommes en jaune sont percutés sur l'autoroute. Derrière ce chiffre, il y a Marc, Félix, Hélène...", cet été, ce message de sensibilisation tournera en boucle sur les ondes radios, et les conducteurs ne devraient pas manquer de l'entendre ce week-end. Chaque année, rien que sur le réseau Escota, une filiale de Vinci qui gère une partie des autoroutes de la Côte d'Azur, 50 véhicules de service sont heurtés. "Dès que vous voyiez des hommes en jaune, le message est simple : écartez-vous, respectez la règle du corridor de sécurité !", enjoint auprès d’Europe 1 Bertrand Wipf-Scheibel, le directeur communication de Vinci Autoroutes. "Il y a des femmes et des hommes en jaune qui ont eux aussi des familles et...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles