Autoroute A69 : Entre 400 et 1.500 opposants encore sur le campement près du chantier

MOBILISATION - Dimanche à la mi-journée, encore de nombreux opposants à la future autoroute A69 entre Toulouse et Castres, étaient présents sur le campement installé sur un terrain à proximité du chantier, à Puylaurens, dans le Tarn

Malgré son interdiction, le rassemblement « Roue libre » en opposition à l'A69 Castres-Toulouse, qui a débuté vendredi soir, persiste à Puylaurens, dans le Tarn. Dimanche, à la mi-journée, des centaines de personnes étaient encore présentes sur le terrain privé à proximité du chantier de la future autoroute.

Vers 13 heures, la préfecture du Tarn évoquait « 400 personnes sur site », un « démontage en cours » dans une « ambiance calme », tandis qu’un porte-parole du collectif coorganisateur « La voie est libre » affirmait : « On est encore entre 1.000 et 1.500 même si pas mal de gens commencent à quitter le campement ». Sur place, sous la pluie, les militants replient leurs tentes et les véhicules quittent le parking, tandis que résonnent depuis le campement le chant « A bas l’Etat policier » ou le cri « No macadam ». Un hélicoptère de la gendarmerie continue à surveiller la zone.

Une forte mobilisation tout le week-end

Le rassemblement a été marqué par une forte mobilisation de 6.000 à 7.000 personnes samedi, selon les organisateurs, et 1.600 selon la préfecture. La mobilisation a été émaillée d’affrontements avec les forces de l’ordre entre 14 heures et 19 heures. Le pré(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Autoroute A69 : Gérald Darmanin annonce l’interdiction de la manifestation prévue ce week-end
Autoroute A69 : En quoi consiste l’opération « Zéphyr » des opposants pour contrôler les « usines à bitume » ?
Autoroute A69 : Entre 1.500 et 5.000 personnes à Toulouse contre un projet qui « accélère des désastres »