Les autorités sud-africaines mettent sur le marché un nouveau traitement contre le VIH

franceinfo avec AFP

L'Afrique du Sud, pays le plus affecté au monde par le VIH-sida, va mettre sur le marché un nouveau traitement présenté comme plus efficace que ceux actuellement proposés. Ce traitement antiretroviral, le TLD, qui sera lancé le 1er décembre 2019 à l'occasion de la Journée mondiale contre le sida, est considéré par les autorités sud-africaines "comme la manière la plus rapide de réduire la charge virale".

Il a été présenté le 27 novembre par le ministre de la Santé, Zweli Mkhize, dans le Kwazulu-Natal (est), province la plus affectée par le VIH. Selon ce dernier, cité par le site eyewitnessnews, ce traitement présente moins d'effets secondaires et les patients le tolèrent mieux. "Le TLD est bien moins cher" que les traitements antérieurs, "ce qui nous permettra de traiter un nombre plus important de personnes", a déclaré le ministre. A terme, tout le pays est appelé à en bénéficier.

Billets d'avion

"C'est un traitement hautement efficace" permettant "une suppression du virus bien plus rapide" que d'autres, a affirmé à l'AFP Robert Matiru, directeur des opérations d'Unitaid, qui soutient financièrement l'opération. Créée en 2006 à New York lors de la conférence de l'ONU sur le sida et présidée par l'ex-ministre de la Santé française Marisol Touraine, cette organisation (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi