Les autorités sanitaires recommandent des mesures pour limiter les transfusions sanguines

© ANDRE LUIS ALVES / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP

Les autorités sanitaires françaises ont émis lundi une série de recommandations médicales afin d'éviter au maximum d'effectuer des transfusions sanguines , dans un contexte de réserves insuffisantes de sang. Emises par la Haute Autorité de Santé (HAS), ces recommandations visent à "pallier la pénurie de sang et les risques" liés aux transfusions, résume l'institution dans un communiqué.

En France, comme dans d'autres pays européens, les réserves de sang se trouvent régulièrement à un niveau insuffisant pour répondre aux demandes médicales. Depuis un an, l'organisme chargé de collecter les dons de sang, l'Etablissement français du sang (EFS), a plusieurs fois alerté sur l'urgence "vitale" de les reconstituer.

 

>> LIRE AUSSISang contaminé : des milliers de Britanniques vont être dédommagés

Cela passe par des campagnes destinées à encourager les Français à donner leur sang, mais aussi par un recours moins systématique aux transfusions, afin d'économiser les réserves existantes. Limiter les transfusions a, par ailleurs, un intérêt médical en soi, puisque cette opération présente des risques non négligeables pour le patient.

Gestion du capital sanguin

La HAS a donc publié une série de recommandations, basées sur un concept développé dans le monde médical depuis une vingtaine d'années : le "patient blood management", traduit en français par "gestion du capital sanguin". Cette approche a comme objectif d'éviter au maximum de se retrouver dans une situation où la transfusi...


Lire la suite sur Europe1