Les autorités craignent une radicalisation des opposants au pass sanitaire

·1 min de lecture
Un rapport des renseignement territoriaux alerte sur un risque de radicalisation, dans les semaines à venir, des manifestants opposés au pass sanitaire.
Un rapport des renseignement territoriaux alerte sur un risque de radicalisation, dans les semaines à venir, des manifestants opposés au pass sanitaire.

Les services de renseignement français sont plus que jamais sur le qui-vive concernant l'évolution que pourrait avoir la mouvance opposée au pass sanitaire. Comme le rapporte Le Parisien, un rapport des renseignements territoriaux (RT) évoque un potentiel durcissement de ce mouvement dans les semaines à venir, alors que plus de 120 000 manifestants, dont 20 000 à Paris, ont défilé dans les rues de l'Hexagone le week-end dernier.

Alors que la mobilisation s'est avérée nettement supérieure aux anticipations des services de l?État, le rapport des RT souligne que des messages cinglants, voire radicalisés contre le gouvernement se sont multipliés lors de ces rassemblements. Dénonçant une « dictature sanitaire », des « lois liberticides » ou encore un « apartheid entre vaccinés et non vaccinés », les acteurs du mouvement se distinguent par une large diversité de profils, explique le quotidien. Familles, retraités, personnel soignant, professions issues du milieu culturel et de la restauration se sont réunies partout en France pour faire entrendre leur voix.

La crainte de l'influence des militants extrémistes

Ces manifestations ont également été marquées par la présence de militants politiques, avec une « ultra-gauche discrète » selon les RT et une ultra droite « un peu plus représentée », notamment par la présence de catholiques intégristes, de militants anti-vaccins ou covido-sceptiques. Le rapport stipule néanmoins que ces derniers sont pour l'heure dans l'incapa [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles