Les autorités chinoises prennent des précautions après un cas suspect de peste bubonique

Camille Sarazin
·2 min de lecture

En Mongolie, la découverte d'un cas suspect de peste bubonique samedi a déclenché l'activation d'une alerte de niveau 3.

Un cas suspect de peste bubonique a été détecté en Mongolie intérieure, une région autonome du nord de la Chine, ont annoncé ce dimanche les autorités sanitaires locales. Les autorités de Bayannur, où le cas a été repéré samedi, ont déclenché une alerte de niveau 3, sur une échelle allant jusqu’à 4, rapporte l’agence de presse chinoise Xinhua.

Les causes de cette nouvelle infection sont pour l’instant inconnues. Les autorités chinoises ont demandé de signaler tout cas suspect et de ne pas chasser ou manger des animaux qui pourraient transmettre la maladie. Dans le viseur des autorités sanitaires: la marmotte. Les habitants doivent signaler toute découverte de ces animaux, malades ou morts.

L’année dernière, en mai, deux personnes sont mortes de la peste en Mongolie, un pays voisin de la Chine, après avoir mangé la chair de ce petit mammifère, rapporte la BBC. La croyance locale veut que cette viande mangée crue, ainsi que les reins de l’animal, maintiennent en bonne santé.

Pas de risque épidémique

Causée par une infection bactérienne, la peste bubonique peut être mortelle mais se traite de nos jours avec des antibiotiques facilement accessibles. Des cas sont régulièrement détectés à travers le monde, comme en 2017, lorsque Madagascar avait dû faire face à plus de 300 cas de contamination.

D’après les scientifiques, il est très peu probable que cette découverte marque le début d’une épidémie. "Contrairement au 14e siècle, nous avons maintenant une bonne compréhension de la transmission de la maladie et nous savons la prévenir”, explique à Heathline le docteur Shanti Kappagoda, spécialiste des maladies infectieuses à Stanford Health Care. "Nous sommes aussi en mesure de traiter les patients infectés avec des antibiotiques efficaces."

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :