Autorisées à ouvrir, les galeries d'art font le plein

Malgré la pluie de ce mois de février, la file d’attente devant la galerie d’art parisienne Polka ne désemplit pas. Il faut trente minutes pour y entrer. A l’intérieur, les visiteurs admirent une exposition du photographe Marc Riboud. Depuis la fermeture des musées, les galeries sont l’un des seuls accès à la culture et elles font le plein. Se "nettoyer l’œil" “Je cherche à me nettoyer l’œil et voir de l’art”, confie Charles Sautreuil, visiteur de la galerie de Vallois. Chaque jour, la galerie de l’Instant, autre galerie parisienne, attire de nouveaux curieux, et pas forcément des habitués. “On a aussi plein de gens qui viennent parce que les musées sont fermés et nous disent ‘merci’ dès qu’ils passent la porte”, raconte la galeriste Camille Dourlens. Un essor qui risque de se poursuivre alors que les musées sont fermés depuis plus de cent jours.