AUTOPSIES DE STARS. Katoucha, pourquoi l'égérie d'Yves Saint Laurent ne repose toujours pas en paix

Noyade provoquée ou accidentelle ? C'est la question que se posent toujours les membres de la famille de Katoucha Niane, mannequin guinéenne qui est passée par les plus grandes maisons de couture du monde. Elle a notamment travaillé pour Lanvin, défilé pour Thierry Mugler et est ensuite devenue l'égérie d'Yves Saint Laurent et se retrouve ainsi propulsée sur le devant de la scène du mannequinat international. Née en octobre 1960 à Conakry, en Guinée, Katoucha est morte dans la Seine à Paris au mois de février 2008 alors qu'elle avait 47 ans.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Katoucha Niane (@katouchaniane_memorial)

Une mort tragique et accidentelle ?

Dans les faits et selon les différents rapports de police, Katoucha a passé la soirée du 1er octobre au restaurant de l'hôtel Costes à Paris. Elle a ensuite été raccompagnée chez elle par un ami, sur une péniche nommée La Petite Vitesse amarrée au pied du pont Alexandre III et dans laquelle elle vit alors avec son compagnon, l'architecte Laurent-Victor Cotte. Cet ami qui la raccompagne est la dernière personne à la voir vivante, puisque Katoucha est portée disparue dès le lendemain, 2 février 2008. Après de longues semaines de recherches, ce n'est qu'un mois plus tard, le 28 février, que son corps est repêché dans l'eau à Boulogne-Billancourt, non loin du pont du Garigliano.

Katoucha est reconnue notamment grâce aux vêtements, identiques à la tenue dans laquelle (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Laeticia Hallyday en deuil : elle rend hommage à un ancien garde du corps de Johnny
Claire Keim : ce célèbre acteur français avec qui elle a été en couple dans sa jeunesse
Marilyn Monroe : cette scène culte et torride qui a précipité la fin de son mariage
Laurent Weil malade : Laurie Cholewa donne des nouvelles de l'état de santé de son collègue
Roman Polanski : le réalisateur bientôt jugé pour diffamation contre une femme qui l'accuse