Automobiliste tuée par la police à Bayonne : garde à vue du policier levée

·1 min de lecture

Le policier qui a tiré mortellement sur une automobiliste est sorti de garde à vue. L'auteur, dans la nuit de dimanche à lundi à Bayonne, d'un tir mortel sur une automobiliste qui avait percuté un véhicule de police et blessé un de ses collègues, est sorti mardi soir sans charge contre lui à ce stade, ont annoncé son avocat et le parquet. Une information judiciaire est ouverte pour homicide volontaire par personne dépositaire de l'autorité publique, et un juge d'instruction va être saisi dans les prochains jours, a indiqué le parquet de Bayonne dans un communiqué.

Les conditions d'absolue nécessité" semblent réunies

Les éléments d'enquête à ce jour "semblent converger pour établir" que le policier "a fait usage de son arme dans les conditions d'absolue nécessité et de proportionnalité", dans le but d'immobiliser une voiture susceptible de porter "atteinte à la vie et a l'intégrité physique de son collègue" a ajouté le procureur Jérôme Bourrier. Il précise que "ces premiers éléments parcellaires doivent être considérés avec prudence". 

D'après l'avocat du policier, Pascal Rouiller, celui-ci a fait feu "dans l'unique but de sauver son collègue dont la vie était en péril manifeste". Il reste "très affecté par l’issue tragique d’une simple mission de contrôle routier". La victime est une femme, née en 1983, qui avait percuté un véhicule de police sur une artère du centre de Bayonne vers 1H00 lundi, en voulant "forcer le passage" à un contrôle routier, avait détaillé le parquet lu...


Lire la suite sur Europe1