Automobile : les véhicules hybrides et électriques n'ont pas connu la crise en 2020

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

La part des voitures hybrides et électriques neuves vendues en France a quasiment triplé l'année dernière par rapport à 2019, selon les statistiques du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), vendredi 1er janvier. Ces véhicules représentent désormais 21,5% des immatriculations totales dans notre pays, soit plus d'une voiture sur cinq.

Les voitures électriques ont longtemps végété sous 1% de part de marché mais l'année 2020 a été synonyme de décollage. Elles représentent désormais 6,7% des immatriculations de voitures particulières neuves, contre 1,9% un an plus tôt, selon le CCFA. Les hybrides se sont quant à elles arrogé 14,8% du marché contre 5,7% en 2019, un peu moins d'un tiers d'entre-elles étant rechargeables.

Ces ventes ont été stimulées par des aides gouvernementales à l'achat et le développement des gammes des constructeurs français. Les consommateurs à la recherche d'un coût d'utilisation plus faible se sont en partie reportés en 2020 sur les motorisations hybrides (essence-électricité), rechargeables ou non sur secteur, et les voitures 100% électriques.

La Zoé de Renault en tête des ventes

Le porte-parole du CCFA, François Roudier, estimait il y a quelques jours sur BFMTV que ces aides devaient être conservées en 2021, afin d'éviter une "cassure sur le marché" en cas de baisse des bonus. "Ce n'est pas encore la voiture de monsieur tout le monde", convenait-il également.

Il faut faire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi