Automobile : les SUV sont-ils vraiment plus polluants ?

Face aux accusations du WWF (Fonds monétaire pour la nature) à l’encontre des SUV (Véhicule Utilitaire Sportif), qui pollueraient plus et coûteraient plus cher, les équipes de Franceinfo se sont rendues chez un concessionnaire automobile, louant les qualités de l’un des SUV proposés dans son magasin. "Là, ça reste comme un véhicule classique. C’est juste le look, qui est un petit peu plus haut (…) mais ça ne consomme pas plus", commente-t-il. Pourtant, le modèle est parmi les plus imposants que proposent le constructeur. Il pèse en effet 1,4 tonne et consomme 7,5L/100 km, soit près de deux litres de plus que pour une citadine. Les SUV, pas les véhicules les plus écologiques Chez un autre concessionnaire, même son de cloche. S’il s’agit d’un petit modèle de SUV, il consomme toujours plus qu’une petite citadine ou une berline. "On a vraiment un phénomène d’alourdissement des modèles, dans toutes les catégories, dans toutes les gammes, explique Pierre Cannet, de WWF France. C’est ça qu’on a voulu dénoncer alors que les constructeurs sont appelés à réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’ensemble du parc". Les concessionnaires tentent de leur côté d’appuyer sur le fait que ces modèles proposés à la vente bénéficient d’une étiquette CRIT’Air 1. Ces vignettes ne prennent toutefois pas en compte les émissions de Co2, qui entraînent le réchauffement climatique. L’un des vendeurs finit tout de même par reconnaître que les SUV ne sont pas les véhicules les plus écologiques.