Automobile : un secteur ravagé en raison de la crise sanitaire

La crise sanitaire mondiale causée par l’épidémie de Covid-19 a eu des conséquences directes sur certains secteurs d’activité. C’est notamment le cas de l’automobile, où plusieurs constructeurs ont affiché des résultats très inquiétants. Le groupe Renault a enregistré une perte de huit milliards d’euros en 2020. Un chiffre en recul de 21,3% par rapport à 2019. La fusion décevante entre Fiat et PSA Stellantis, le résultat de la fusion entre PSA et Fiat, n’a pas non plus été épargné par la crise. Quatrième constructeur en 2019, il est descendu à la sixième place en 2020. Cela s’explique notamment par un marché européen en crise, à l’inverse du marché chinois. Les groupes BMW et Mercedes limitent la casse avec respectivement des pertes aux alentours de 14% et 7,5% par rapport à 2019. Des chiffres à relativiser : certains constructeurs comme PSA ou Renault ont donné la priorité aux prix et aux marges dégagées plutôt qu’au nombre de voitures vendues. Le prochain palmarès des résultats financiers pourrait être très différent.