Automobile : des pneus qui s’adaptent tout seuls à la météo

De l’innovation automobile ce matin. Depuis le 1er novembre, les pneus neige sont obligatoires dans 34 départements, sinon on risque une amende de 135 euros. Mais tout cela sera bientôt de l’histoire ancienne, car on nous prépare des pneus qui s’adaptent tout seuls à la météo.

Fini les pneus hiver, été, les chaussettes ou les chaînes toujours aussi difficiles à installer. On n’aura plus qu’un pneu pour toute l’année et il s’adaptera automatiquement aux conditions d’adhérence. Comment ça marche ?

À la surface, il y a des capteurs qui vont évaluer l’état de la chaussée, détecter si elle est humide, sèche, glissante, s’il y a de la neige, du verglas… Et en fonction des conditions, le pneu va redessiner les motifs de sa bande de roulement pour toujours offrir la meilleure adhérence. En fait, à l’intérieur du pneu, plutôt que d’avoir une chambre à air vide, il y a plein de petits pistons qui vont monter et descendre resculpter la surface. Cela permet donc d’avoir des clous en cas de verglas, de dégonfler un peu le pneu dans la gadoue ou de créer des rainures pour évacuer plus d’eau quand il peut.

Il existe déjà des pneus « toutes saisons » ou « 4 saisons ». Quelle est la différence ?

Ils ont le même objectif, mais n’ont rien à voir. Les pneus « toutes saisons » garantissent simplement que sa gomme va rester souple (et donc adhérente) entre -10 et +30°. Mais s’il y a du verglas ou s’il y a beaucoup de neige, on aura absolument besoin de pneus hiver ou des fameuses chaussettes. Le no...


Lire la suite sur Europe1