Automobile : le marché français des voitures neuves en baisse pour le 12e mois consécutif

© AFP

Les ventes de voitures neuves ont encore reculé de 10% au mois de mai en France, soit un douzième mois de baisse consécutif dans un marché paralysé par la pénurie de puces électroniques , selon les chiffres publiés mercredi par la Plateforme automobile. Le secteur a enregistré 126.813 immatriculations, soit une baisse 10,09% sur un an, malgré deux jours d'activité supplémentaire. Alors que le printemps est censé être un temps fort pour la vente de voitures, "les résultats ne sont pas bons du tout. La pénurie de semi-conducteurs continue de ralentir les livraisons", a commenté François Roudier de la Plateforme automobile, qui rassemble les constructeurs.

>> LIRE AUSSIAutomobile : pourquoi le prix des voitures neuves s'envole

L'année 2022 pourrait être pire que 2020

Sur les cinq premiers mois de 2022, le marché recule de 16,92% avec 600.897 immatriculations. Les ventes d'utilitaires légers ont également baissé de près de 25%, à 147.161 immatriculations de janvier à mai. "On voit mal comment on pourrait reprendre les véhicules perdus au second semestre", a souligné François Roudier. L'année 2022 pourrait s'avérer pire que l'année 2020, paralysée à moitié par le Covid-19.

Depuis le printemps 2021, le marché automobile est freiné en Europe et en Amérique par une série de problèmes logistiques, dont une pénurie de semi-conducteurs. Ces puces électroniques, principalement fabriquées en Asie, sont indispensables à la fabrication des téléphones et ordinateurs portables, ma...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles